Cheesecake au citron – Sans cuisson

First time pour un cheesecake sans cuisson ! Il fallait bien que ce jour arrive et comme j’accueillais chez moi une fan de cheesecake, je me suis dit que le moment était venu ! Qui dit cheesecake sans cuisson dit forcément gélatine. Oui mais pas de la gélatine de porc qui me rebute un tantinet car fabriquée à partir d’os et de peau de porc (bonne appétit!) J’ai donc préféré utiliser de l’agar-agar, un gélifiant oui mais issu d’une algue rouge japonaise, donc végétal. L’agar-agar c’est un peu la bête noire des néophytes en pâtisserie, c’est difficile à travailler, si on n’en met pas assez, ça ne se tient pas (un peu comme ici…) et si on a la main un peu trop lourde, on se retrouve avec un flamby. En revanche, pour les panna cotta c’est génial mais pour un cheesecake, j’ai pris un risque. Ouais je suis un peu une aventurière. En avant pour la recette pour un cheesecake fin, léger et citronné.

Ce dont vous avez besoin :
– 300 g de Philadelphia
– 400 g de fromage blanc 0%
– 20 cl de crème liquide légère
– 60 g de sucre
– 200 g de palets bretons amandes & citron
– 50 g de beurre
– 4 g d’agar-agar en poudre (pour 1 L de préparation)
– 1 citron
– Extrait naturel de citron
– Extrait de vanille

Préparation :
1/ Mixer vos biscuits et mélanger les au beurre fondu. Tapissez votre fond de moule (si charnière, beurré et fariné, mais le mieux reste le moule en silicone. Mettre au réfrigérateur/congélateur.
2/ Dans un saladier, mélanger les fromages avec le sucre. Ajouter le jus de citron et les extraits (selon vos goûts, goutez !)
3/ Dans une casserole, fouetter la crème avec l’agar-agar. Porter à ébullition pendant 1 minute. Ajouter la crème au mélange de fromages sucrés. Bien mélanger.
4/ Verser l’appareil sur le fond biscuité et laisser prendre une nuit au réfrigérateur.

Verdict : Frais, crémeux et citronné à souhait. Cependant, je préfère le cheesecake cuit, qui est plus « étouffe chrétien » d’après moi, et je préfère. J’ai utilisé un moule à charnière de diamètre 26, donc mon cheesecake manque de hauteur, comme je les aime habituellement. Aussi, c’est assez difficile à démouler, préférez absolument un moule en silicone. De plus, il n’y a pas assez de biscuits selon moi et je préfère les spéculoos qui sont pour moi les biscuits indétrônables du cheesecake. Globalement, un bon cheesecake, light de surcroît, mais loin d’être le meilleur :)


Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *