Cheesecake au citron – Sans cuisson

First time pour un cheesecake sans cuisson ! Il fallait bien que ce jour arrive et comme j’accueillais chez moi une fan de cheesecake, je me suis dit que le moment était venu ! Qui dit cheesecake sans cuisson dit forcément gélatine. Oui mais pas de la gélatine de porc qui me rebute un tantinet car fabriquée à partir d’os et de peau de porc (bonne appétit!) J’ai donc préféré utiliser de l’agar-agar, un gélifiant oui mais issu d’une algue rouge japonaise, donc végétal. L’agar-agar c’est un peu la bête noire des néophytes en pâtisserie, c’est difficile à travailler, si on n’en met pas assez, ça ne se tient pas (un peu comme ici…) et si on a la main un peu trop lourde, on se retrouve avec un flamby. En revanche, pour les panna cotta c’est génial mais pour un cheesecake, j’ai pris un risque. Ouais je suis un peu une aventurière. En avant pour la recette pour un cheesecake fin, léger et citronné.

Ce dont vous avez besoin :
– 300 g de Philadelphia
– 400 g de fromage blanc 0%
– 20 cl de crème liquide légère
– 60 g de sucre
– 200 g de palets bretons amandes & citron
– 50 g de beurre
– 4 g d’agar-agar en poudre (pour 1 L de préparation)
– 1 citron
– Extrait naturel de citron
– Extrait de vanille

Préparation :
1/ Mixer vos biscuits et mélanger les au beurre fondu. Tapissez votre fond de moule (si charnière, beurré et fariné, mais le mieux reste le moule en silicone. Mettre au réfrigérateur/congélateur.
2/ Dans un saladier, mélanger les fromages avec le sucre. Ajouter le jus de citron et les extraits (selon vos goûts, goutez !)
3/ Dans une casserole, fouetter la crème avec l’agar-agar. Porter à ébullition pendant 1 minute. Ajouter la crème au mélange de fromages sucrés. Bien mélanger.
4/ Verser l’appareil sur le fond biscuité et laisser prendre une nuit au réfrigérateur.

Verdict : Frais, crémeux et citronné à souhait. Cependant, je préfère le cheesecake cuit, qui est plus « étouffe chrétien » d’après moi, et je préfère. J’ai utilisé un moule à charnière de diamètre 26, donc mon cheesecake manque de hauteur, comme je les aime habituellement. Aussi, c’est assez difficile à démouler, préférez absolument un moule en silicone. De plus, il n’y a pas assez de biscuits selon moi et je préfère les spéculoos qui sont pour moi les biscuits indétrônables du cheesecake. Globalement, un bon cheesecake, light de surcroît, mais loin d’être le meilleur :)


Rendez-vous sur Hellocoton !

Tartelettes chocolat, cheesecake & caramel de banane

Petite recette gourmande trouvée sur le site d’Eryn que j’ai testée il y a un petit bout de temps. Elle m’a de suite donné envie de la réaliser, forcément l’intitulé comprend deux de mes nombreux pêchés culinaires, le cheesecake et le chocolat. Je ne vais pas m’éterniser, je vous livre la recette de ces petites tartelettes fondantes ! Petite excuse pour les photos qui ne sont pas terribles, prises avec un Iphone puis Instagramées. Aller faire un tour sur le site d’Eryn, les photos sont sublimes et reflètent la réalité :)

Ce dont vous avez besoin pour 8 tartelettes —

La pâte sucrée au cacao :
– 150 g de farine
– 20 g de cacao amer en poudre
– 30 g de sucre glace
– 90 g de beurre mou en dés
– 1 jaune ( garder le blanc pour le cheesecake )
– 10 g d’eau froide

Le cheesecake :
– 150 g de Philadelphia
– 30 g de lait
– 1 oeuf
– 1 blanc d’oeuf
– 50 g de sucre
– 1 pincée de sel

Le caramel de banane :
– 90 g de sucre
– 150 g de bananes pelées
– 15 g de beurre en dés
– 20 g de lait
– 1 cuillère à soupe d’eau

Préparation de la pâte sucrée au cacao 
1/ Dans un saladier, mélanger la farine, le cacao et le sucre glace, puis tamiser le tout.
2/ Ajouter le beurre mou en dés, sabler du bout des doigts jusqu’à l’obtention d’un gros grain humide de couleur foncé. Ajouter alors le jaune d’oeuf et l’eau, travailler rapidement et ramasser en boule. Aplatir légèrement et réfrigérer 15 minutes.
3/ Pendant ce temps, beurrer et fariner les moules à tartelettes. Préchauffer le four à 180°C. Étaler très finement la pâte au rouleau sur une feuille de papier sulfurisé, découper des cercles de diamètre supérieur à celui des moules, foncer les moules.
4/ Cuire à blanc 12 minutes à 180°C. Retirer du four et baisser à 160°C.

Preparation du cheesecake
1/ Au fouet électrique, battre le fromage frais avec le sucre jusqu’à obtention d’une belle crème.
2/ Ajouter l’oeuf entier, fouetter, ajouter le lait, fouetter de nouveau pour homogénéiser.
3/ Monter le blanc d’oeuf en neige avec une pincée de sel. Incorporer la préparation au fromage frais délicatement dans le blanc d’oeuf, à l’aide d’une maryse, en soulevant bien la masse.
4/ Verser sur les fonds de pâte au cacao et enfourner 15 minutes à 160°C. Ne surtout pas ouvrir la porte du four.
Éteindre le four et, toujours sans ouvrir la porte, laisser tiédir les tartelettes à l’intérieur pendant 1 heure. Enfin, retirer les tartelettes, les démouler et laisser totalement refroidir sur une grille.

Preparation du caramel de banane
1/ Mixer les bananes et le lait en purée lisse. La débarrasser dans un bol et faire bouillir (micro-ondes ou casserole)
2/ Parallèlement, dans une casserole, réaliser un caramel avec le sucre et l’eau sans le remuer.
3/ Lorsqu’il est ambré, hors du feu, ajouter le beurre en dés, remuer, puis la purée de banane bouillante. Remuer de nouveau puis remettre sur le feu quelques minutes, le temps que les cristaux de sucre reformés se dissolvent totalement.
4/ Laisser sur le feu jusqu’à obtention de la consistance souhaitée (ne pas trop épaissir tout de même, il faut savoir l’étaler. Le caramel épaissit de lui même en refroidissant). Attendre 2 minutes et verser sur le cheesecake refroidi, étaler uniformément et réfrigérer plusieurs heures.

Bon appétit !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cheesecake aux Oréos


J’adore les cheesecakes, vraiment. Je suis carrément addict au point de vouloir tous les essayer. J’ai déjà testé la recette du véritable cheesecake New Yorkais, que je mettrai bientôt sur ce blog, mais je crois que je préfère cette version, un cheesecake sans trop de Philadelphia mais avec du fromage blanc en plus. Ici, je vous livre ici une de mes recettes, avec les biscuits les plus vendus du XXIe siècle, les Oréos. J’ai voulu garder la base en biscuits spéculos mais vous pouvez très bien faire un cheesecake 100 % Oréos.

Ce dont vous avez besoin :
– 200 g de spéculos
– 80 g de beurre fondu
– 500 g de fromage Philadelphia
– 500 g de fromage blanc
– 2 oeufs
– 100 g de chocolat blanc
– 120 g de sucre
– 10 Oréos

Préparation :
1/ Faire fondre le beurre au micro-onde.
2/ Mixer les spéculos puis les mélanger avec le beurre fondu. Disposer dans un moule à manqué (ou silicone, le top) et faire cuire 10 min a 180°C.
3/ Mélanger le Philadelphia et et le fromage blanc, les œufs, le chocolat blanc fondu et enfin le sucre. Il faut bien mélanger pour créer un appareil lisse. Je vous conseille de tout mettre au Mixer.
4/ Faire couler la moitié de l’appareil dans le moule sur le biscuit, émietter grossièrement 10 oreos, les disposer puis finir avec le reste du mélange au fromage.
5/ Mettre au four pendant environ 40 min. Laisser refroidir à température ambiant et mettre votre cheesecake au moins 6 h au réfrigérateur. Personnellement, je le laisse toute une nuit, il n’est que meilleur !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bagel Tom – Paris 3

En weekend à Paris il y a peu, j’avais préparé soigneusement une liste de restaurants que je voulais ABSOLUMENT tester. Que nenni ! Je n’avais pas prévu d’être malade à ne pouvoir manger que des potages… Heureusement, j’étais sur pieds le dernier jour et j’ai pu tester les fameux bagels de chez Bagel Tom. Sur place ou à emporter, ce dernier propose également un rayon épicerie qui pourrait rappeler à certains leurs séjours aux Etats-Unis (Big Red, Pop Tarts, Peanut butter, etc.)

La carte
Avec un concept et une cuisine 100% « made in USA », on retrouve à la carte des produits exclusivement américains. Ici, on ne trouve que des bagels, avec des variétés de pain (nature, pavot, sésame, oignons, toutes saveurs), nombreux choix de garniture (pastrami, saumon, végétarien, foie gras, jambon italien, etc.). En ce qui concerne les boissons, rien de mieux que de tester un soda typique américain (Dr Pepper, Mountain Dew) ou une bière (Budweiser, Miller). Quant aux desserts, outre le cheesecake, le carrot cake et le bagel avec la crème de marshmallow (vraiment intriguant), on retrouve donuts, whoopies et milk-shakes.

J’ai testé le bagel Broncos, assez simple au saumon fumé, cream cheese et concombre. Les bagels sont servis dans des paniers accompagné de chips et de coleslaw. Tout était très bon, le bagel est bien dodu, croustillant et rempli généreusement.


Je dois avouer qu’après le bagel, je n’avais plus très faim mais en grande fan de cheesecake que je suis, je me devais de l’essayer. Et bien je n’ai pas été déçue, un véritable cheesecake New Yorkais, fondant et crémeux, vous attend chez Bagel Tom. Je me suis renseignée et le cheesecake est fourni par Rachel’s Cake.

L’ambiance & le décor
On n’échappe pas à l’ambiance américaine. Dans cette petite boutique, on découvre une décoration épurée et du mobilier très fonctionnel : des tables et tabourets hauts, des drapeaux et des affiches 100 % made in America. Il n’y a pas beaucoup de places (environ 15) mais les bagels sont souvent pris à emporter.

La qualité du service 
Rien à dire,  3 serveurs (dont le propriétaire), très accueillants, souriants et disponibles derrière leur comptoir.

Le prix
Environ 6€ pour un bagel salé et 3€ le dessert (de 1,60€ pour un Donut à 4€ le Cheesecake)
J’avais pris la formules à 8,90€ comprenant un bagel, une boisson et un dessert. Sauf que pour certains desserts, comme le cheesecake on doit rajouter 1€.

________

Bagel Tom
12 rue Volta
75003 – Paris
Métro : Arts et Métiers
Horaires : Du lundi au samedi de 11h45 à 22h et le dimanche de 12h00 à 16h00

Rendez-vous sur Hellocoton !